avril_1969

Photo personnelle Véronique Blandin

Ce premier mot que l'on dit un jour quand on ne sait même pas encore marcher,

Ce mot que je te criais du fin fond de mon lit, malade,

Celui que je te disais à la première heure de mes matins,

Ce mot tendresse, câlin, qui glissait si joliment comme les caresses de tes mains,

Celui que l'on dit toujours, même à vingt ans quand on connaît d'autres amours,

Le plus doux, le plus fou, le plus pur des mots,

Oui celui-là, désormais résonne en moi comme un tocsin récurent,

Celui qui maintenant m'arrache les larmes, le coeur et l'âme,

Même au dessus de ce marbre glacé qui ne te ressemble pas,

Oui celui-là, je n'arrive plus à le dire ... 

Maman ....

Véronique Blandin