15 avril 2019

"La diseuse de réponses" ... Mado la niçoise

2018_IMG_MadoLaNicoise_COUV_HD_plat1_

J'ai vu un certain nombre d'humoristes sur scène : Les vamps, Bigard, Palmade, Smaïn, Magdane... mais Mado la niçoise c'est celle que je voulais voir absolument et celle qui a ma préférence et de loin, pour des tas de raisons. Quand mon amie Eliane m'a dit qu'elle passait à Nevers , je n'ai pas pu résister et j'ai foncé acheter des places.

Depuis des années, je suis fan de cette grande dame du rire qui malheureusement n'est pas assez médiatisée à mon goût !

Noelle Perna est née en 1954 en Algérie, elle est pied-noir comme on dit. Ses parents tiennent un bar et lors de leur retour en France, à Nice, ils ouvrent aussi un établissement portant le joli nom de "Bar des oiseaux". C'est tout naturellement, que Noelle prend la reléve et derrière le comptoir son amour pour le milieu artistique prend le dessus. En 1999, elle ouvre un théâtre à coté de son bar. Après beaucoup d'aventures théâtrales, en 2003 elle créée le personnage de Mado et commence alors la formidable aventure. Plusieurs spectacles, avec la truculente niçoise comme personnage récurent, voient le jour : Mado la niçoise, Mado fait son show, Mado à sa fenêtre, Mado prend racine, Super Mado, et son dernier Certifié Mado !

Noelle Perna joue aussi dans quelques films et un téléfilm avec Line Renaud. Elle est aussi une femme de coeur, marraine de certaines associations lutant contre le cancer et pour l'écologie.

La représentation qu'elle donne à Nevers est en faveur de la recherche sur la maladie de Charcot, organisée par la MSA de Bourgogne.

 

A travers ce personnage haut en couleur, Noelle Perna aborde tous les sujets : L'homosexualité, la politique, les relations entre les hommes et les femmes, etc

Tout au long du spectacle, avec sa gouaille inimitable, à travers son accent du sud, elle nous donne les larmes aux yeux tellement les rires se succèdent  mais aussi par sa sensibilité, quelques notes de poésie, un brin de philosophie !

Dans ce dernier spectacle, "Certifié Mado", elle se dit la "diseuse de réponses". Pas une minute de pause, une énergie exceptionnelle, les rires s'enchainent. Elle évoque son fils Toinou, ici "chef de la lumière" mais pas "allumé à tous les étages" semble t-il. Et dans les coulisses, celui que l'on ne voit pas mais qui joue le rôle d'accessoriste fantaisiste, son mari Albert, qui n'est pas épargné, et à travers lui la gente masculine !

Je ne verrai plus la Saint Valentin comme avant grâce à Mado .... moment exceptionnel du spectacle !!

Un décor plus que minimaliste, une seule chaise, et quelques accessoires (des lettres, une tenue de bricolage ...) Mado et sa robe rose nous entraîne sans une minute de répit, dans un univers proche des gens. Elle dégage une telle énergie que le temps passe bien trop vite. Et comme elle le souligne elle même : "Ce n'est pas le temps qui passe, mais nous qui ne faisons que passer !"

J'ai eu la chance d'être toute proche de la scène et j'ai pu voir le travail formidable de la comédienne au plus près ! La performance est a souligner !

Je n'ai qu'une envie revoir cette grande dame sur scène et pourquoi pas échanger avec elle.

A noter qu'elle sera à Bourges le dimanche 16 juin 2019.

Véronique Blandin

Posté par veromel58 à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]