davidtvero

David Thomas et moi (2015 Salon de la nouvelle de Decize)

Je vous en ai souvent parlé sur mon blog et notamment en mai 2018. David Thomas un auteur, un homme exquis. J'ai eu l'immense bonheur de le rencontrer et de beaucoup discuter avec lui. Ses livres sont pour moi de grands trésors. Il est le roi de la micro-fiction. Il est d'une grande humilité, d'une grande gentillesse et il pose sur la vie et l'écriture les mêmes regards que les miens. Nous aimons tous les deux un grand monsieur de la nouvelle : Raymond Carver.

N'hésitez pas à lire et relire ses précédents recueils : La patience des buffles sous la pluie, Je n'ai pas fini de regarder le monde, On ne va pas se raconter d'histoire et ses deux romans : Hortensia et Un silence de clairière !!

Aujourd'hui, je vous parle de son recueil : Le poids du monde est amour. Un recueil de micro-nouvelles comme il sait si bien les écrire ! 

 

Il nous parle d'amour sans détour. A travers ses histoires, on passe par tous les sentiments et l'amour est étudié sous toutes ses formes : la passion, la rupture, l'usure du couple, l'adultére, les fantasmes, l'érotisme ... 

Les mots sont posés avec précision et sans détours. On ne se lasse pas de la plus petite des histoires à la plus élaborée. On s'identifie souvent, on s'étonne, on s'émeut beaucoup, on rougit aussi mais jamais on ne s'offusque. David Thomas parle avec délicatesse de tous ces sentiments qui peuvent nous animer et ne laisse pas la place au pathos ! Il est un orfèvre hors pair, ciselant ses phrases avec précision ! 

J'espère vous avoir donné envie de le lire, pour ma part je vais le relire ...

Et en mars dernier il vient de sortir : Un homme à sa fenêtre ! Un autre recueil de micro-fictions que je vais m'empresser d'aller acheter !! 

Véronique Blandin