16 août 2017

"Diabolo menthe" ... il y a 40 ans ....

diabolome

 

"Diabolo menthe" ... un film culte de Diance Kurys ... une chanson d'Yves Simon devenue un classique ... le parfum de l'enfance, de l'adolescence qui remonte à la surface ...

Il y a quarante ans sortait au cinéma ce film devenu mythique de Diane Kurys ! Un film où elle nous raconte son adolescence dans les années 60, sa vie de lycéenne... ses premiers émois ....dans une France en pleine évolution, en pleine révolution ....

Ce film restera toujours dans les annales du cinéma français. Indémodable, intemporel ... il éveille en moi, pas mal de souvenirs de ma jeunesses des années 70-80... des années d'internats loin de l'oeil des parents ...émancipation ....

 "Diabolo menthe" sort de nouveau dans les salles, en  version remasterisée ...

 

 

Véronique Blandin

Posté par veromel58 à 09:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]


31 juillet 2017

A tout jamais .....Jeanne Moreau....

jeannemoreau

Décidément, la famille du cinéma est encore en deuil ...

Jeanne Moreau et ses chansons n'est jamais très loin chez moi ...

Quelle actrice ....

J'ai le coeur en noir aujourd'hui ....

 

 

 

Véronique Blandin

 

Posté par veromel58 à 13:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 juillet 2017

Claude Rich ....

 

 

CLAUDE_RICH

 

Un mythe s'en est allé ...

Je l'aimais avec cette manière élégante de jouer , de tout jouer .... cette classe innée ... cette voix surannée ...

 

 

 

 

Véronique Blandin

Posté par veromel58 à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2017

Soprano ... le Coeurdonnier ....

Des textes qui font mouche, une musique aux notes ciselées à la perfection et la voix qui ne tremble pas, voilà tout l'univers de Soprano ...

La chanson française doit compter avec cet artiste complet et qui me va droit au coeur ...

S'il y en a bien un à qui le nom de "coeurdonnier" doit être donné c'est à Soprano ...

Je ne m'en lasse pas ....

Véronique Blandin

 

Posté par veromel58 à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2017

14 c'est fou ce que t'es ......

Dès qu'on me dit 14 juillet, c'est cette chanson qui résonne en moi .....

 

 

Il n'y avait bien que Jeannot pour nous faire une si belle chanson .... bonne fête Nationale à tous ....

 

Véronique Blandin

Posté par veromel58 à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 juin 2017

"N'oublie pas de mourir" de Bertrand Runtz : N'oubliez pas de le lire...

bertrandruntzroman

Cet été, majoritairement, ici sur mon blog, j'ai envie de partager avec vous mes lectures. 

Alors pour commencer "cette petite aventure littéraire ", je vais vous présenter un des romans de Bertrand Runtz, que je viens de terminer : "N'oublie pas de mourir aux éditions Du Jasmin de 2014."

 

Lire un livre, c'est voyager, rêver, imaginer, penser, s'évader mais aussi rencontrer un univers, un auteur ... alors quand on a la chance de rencontrer vraiment l'auteur c'est indéniablement un moment de bonheur ... 

Pour le Prix Litter'halles 2017, j'ai eu un énorme coup de coeur pour le recueil de Bertrand Runtz : "L'effroyable beauté de vivre". Finaliste, pour le prix, il était présent ce 21 mai 2017. Et la véritable rencontre avec Bertrand a été aussi un beau moment avec un auteur passionné, passionnant, enthousiaste, à l'écoute des autres et qui s'interesse aux autres, humble  ... 

Je me suis donc plongée dans son roman.

Il aborde ici un sujet délicat, la maladie d'Alzeimer. 

On pourrait s'imaginer entrer dans un univers glauque, lourd mais pas du tout.C'est là, toute la signature de Bertrand Runtz, sa manière si particulière d'écrire sur des sujets pas toujours très joyeux mais avec son humour, sa justesse, sa tendresse qu'est la sienne.

Pendant la lecture de ce livre, j'avais vraiment l'impression d'être avec Eugène, Bernard, Chloé et Théo ... 

Trois génération confrontée à la maladie, confrontée tout simplement à la vie ... 

La maladie d'Eugène est "effroyable" et son issue inévitable. Le fils, Bernard se retrouve alors , le père de son propre père ... Il endosse tous les rôles : celui de fils, de père ... me donnant le sentiment qu'il s'oublie un peu lui même. Il veut sauvegarder l'enfance et l'insoucience de sa fille et de son fils et aussi faire en sorte que son père souffre le moins possible de cette fin de vie difficile ! 

Il garde un oeil bienveillant sur tout son petit monde, mais un oeil lucide et qui n'épargne rien. 

Il regarde aussi le monde qui l'entoure tel qu'il est. La maladie de son père, le fait osciller entre sa vie d'homme et d'enfant qu'il a pu être, entre la vie de ses enfants et celle de son père ... 

Un parallèle entre l'enfance et la vieillesse, comme si tout était lié ... 

Bertrand Runtz nous décrit si bien les choses, qu'on a l'impression de sentir les odeurs, de voir les lieux où vivent les personnages, d'en ressentir les mêmes émotions ... 

Je me suis surprise en lisant ce livre à sentir sur mes joues quelques larmes. 

Je me suis surprise aussi à y revivre la propre fin de vie de ma maman, non pas atteinte d'Alzeimer mais d'une autre "effroyable maladie" et ainsi retrouver les mêmes sentiments, les mêmes odeurs, ce même sentiment que je devenais la mère de ma mère, parfois ce sentiment d'impuissance face à tout cela  .... Ce qui me fait penser que son livre n'est pas qu'un livre de plus sur la maladie d'Alzeimer. La maladie ici est plutôt le  prétexte pour nous faire réfléchir sur la vie en générale, sur notre rapport avec nos parents et avec la mort aussi .... La vie quoi ... 

Alors quand un livre me donne toutes ses sensations, je ne peux que vous conseiller de le lire .... 

Il est articulé autour de 26 chapitres, (26 éclats de vie, d'une vie),  dont on ne ressort pas indemne. 

J'ai pour ce roman le même coup de coeur que pour le recueil de nouvelles de Bertrand. 

Il entre "dans mon petit Panthéon des auteurs rencontrés notamment lors du salon de Decize" au même titre que David Thomas, Ludovic Lecomte, Stephane Beau, Franck Courtès, Joël Egloff..... 

N'hésitez pas à lire son roman : N'oublie pas de mourir Editions du Jasmin. 

https://bertrandruntz.com/

Bertrand Runtz n'est pas qu'un auteur , c'est un artiste complet : sculpteur, photographe ... et surtout quelqu'un qui aime partager ... un humain quoi .... 

Véronique Blandin

 

 

Posté par veromel58 à 12:11 - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 juin 2017

Son chant est mon ruisseau ......

jannot

En ce moment dans mon cerveau c'est la tempête ... ça bouillonne , ça crépite ....

Je me calme en écoutant mon Jeannot. C'est comme ça depuis toujours ...

Ecoutez ...

 Véronique Blandin

 

Posté par veromel58 à 10:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 mai 2017

"Je n'arrive plus à le dire ..."

avril_1969

Photo personnelle Véronique Blandin

Ce premier mot que l'on dit un jour quand on ne sait même pas encore marcher,

Ce mot que je te criais du fin fond de mon lit, malade,

Celui que je te disais à la première heure de mes matins,

Ce mot tendresse, câlin, qui glissait si joliment comme les caresses de tes mains,

Celui que l'on dit toujours, même à vingt ans quand on connaît d'autres amours,

Le plus doux, le plus fou, le plus pur des mots,

Oui celui-là, désormais résonne en moi comme un tocsin récurent,

Celui qui maintenant m'arrache les larmes, le coeur et l'âme,

Même au dessus de ce marbre glacé qui ne te ressemble pas,

Oui celui-là, je n'arrive plus à le dire ... 

Maman ....

Véronique Blandin

 

 

 

 

Posté par veromel58 à 08:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 mai 2017

Eurovision .... un parfum d'enfance ....

eurovision

Je ne suis pas née quand Sandie Shaw interprète "Puppet on a string", pieds nus à l'Eurovision ... mais elle marque ce concours de chant par son audace de l'époque ... 

L'Eurovision c'est "le programme" qu'on ne rate pas à la maison ! A noter  qu'à l'époque, les chaînes de télévisions ne sont pas nombreuses ... 

Entre les mises en scène improbables, en passant par les tenues kitsch à souhait, il faut dire qu'il y a de quoi marquer toute une génération ... 

Il ne faut pas oublier que certaines vedettes sont devenues célèbres, pas spécialement en gagnant le concours mais seulement en y participant, d'autres ont vu leur chansons devenir des "tubes" ou du moins des chansons qui traversent le temps .... 

Un site relatant l'histoire de l'Eurovision dont voici le lien : 

http://www.eurovision-fr.net/histoire/histoire.php

Alors pour le plaisir .... Sandie Shaw .... 

Et puis je souhaite bonne chance à Alma qui nous représente ce soir ... va-t-elle succéder après 40 ans à Marie Myriam ... ? En tous les cas elle est pleine de talents et sa chanson est très belle .... 

Véronique Blandin

Posté par veromel58 à 16:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 mai 2017

Victor Jara ......

 

Les mots sont inutiles .... l'écouter .... je ne m'en lasse pas ... 

Cet homme avait une telle pureté d'âme. Il était si beau .... Ce qu'ils lui ont fait, est ignoble .... 

Quel artiste .....

Véronique Blandin

 

Posté par veromel58 à 18:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]