Le blog de Véronique Blandin

28 mai 2017

"Je n'arrive plus à le dire ..."

avril_1969

Photo personnelle Véronique Blandin

Ce premier mot que l'on dit un jour quand on ne sait même pas encore marcher,

Ce mot que je te criais du fin fond de mon lit, malade,

Celui que je te disais à la première heure de mes matins,

Ce mot tendresse, câlin, qui glissait si joliment comme les caresses de tes mains,

Celui que l'on dit toujours, même à vingt ans quand on connaît d'autres amours,

Le plus doux, le plus fou, le plus pur des mots,

Oui celui-là, désormais résonne en moi comme un tocsin récurent,

Celui qui maintenant m'arrache les larmes, le coeur et l'âme,

Même au dessus de ce marbre glacé qui ne te ressemble pas,

Oui celui-là, je n'arrive plus à le dire ... 

Maman ....

Véronique Blandin

 

 

 

 

Posté par veromel58 à 08:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 mai 2017

Eurovision .... un parfum d'enfance ....

eurovision

Je ne suis pas née quand Sandie Shaw interprète "Puppet on a string", pieds nus à l'Eurovision ... mais elle marque ce concours de chant par son audace de l'époque ... 

L'Eurovision c'est "le programme" qu'on ne rate pas à la maison ! A noter  qu'à l'époque, les chaînes de télévisions ne sont pas nombreuses ... 

Entre les mises en scène improbables, en passant par les tenues kitsch à souhait, il faut dire qu'il y a de quoi marquer toute une génération ... 

Il ne faut pas oublier que certaines vedettes sont devenues célèbres, pas spécialement en gagnant le concours mais seulement en y participant, d'autres ont vu leur chansons devenir des "tubes" ou du moins des chansons qui traversent le temps .... 

Un site relatant l'histoire de l'Eurovision dont voici le lien : 

http://www.eurovision-fr.net/histoire/histoire.php

Alors pour le plaisir .... Sandie Shaw .... 

Et puis je souhaite bonne chance à Alma qui nous représente ce soir ... va-t-elle succéder après 40 ans à Marie Myriam ... ? En tous les cas elle est pleine de talents et sa chanson est très belle .... 

Véronique Blandin

Posté par veromel58 à 16:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 mai 2017

Victor Jara ......

 

Les mots sont inutiles .... l'écouter .... je ne m'en lasse pas ... 

Cet homme avait une telle pureté d'âme. Il était si beau .... Ce qu'ils lui ont fait, est ignoble .... 

Quel artiste .....

Véronique Blandin

 

Posté par veromel58 à 18:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 mai 2017

En groupe en ligne en procession , ça va de soi un 1er mai avec Jeannot ... Forcément ....

 

coeurporte

Oui aujourd'hui c'est le 1er mai .... 

Un sentiment étrange me gagne, comment le définir ? Dans quelques jours, on tremblera peut-être plus , je n'ose pas y penser !!

Alors gardons espoir .... 

Impossible d'imaginer cette journée sans celui qui savait tellement dire les choses ..... 

Véronique Blandin

 

 Et oui aussi en France .......

 

Posté par veromel58 à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2017

Accrochés à nos âmes ....

coeur_28_salsigne

Vos regards poignants, nous regarderont encore, 

Vos coeurs battront toujours,

Comme mille cymbales,

Inlassablement, nous égrènerons vos noms,

Vos larmes à jamais gravées dans nos mémoires,

Une à une vos étoiles se sont allumées, éternelles,

Ils voulaient faire de vous des silhouettes fantoches, 

Mais du fond de la nuit, du fond de l'Histoire, 

Vous êtes encore plus forts que leur folie immonde,

Malgré leurs semonces effroyables, 

Au fond de vos yeux, de vos coeurs dévastés,

Vous n'avez pas cédé, 

Et de vous nous gardons, 

Votre amour, vos coeurs, votre humanité,

Accrochés à nos âmes,

Pour ne jamais vous oublier ......

Véronique Blandin

 

 

 

 

Posté par veromel58 à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 avril 2017

"Agir et penser comme un chat" ......

IMG_9503

 

Photo personnelle Véro Blandin

 

C'est en observant son chat Ziggy, depuis maintenant 14 ans, que Stephane Garnier a eu l'idée d'écrire ce livre ! 

Comme les amoureux des chats le savent bien, nos compagnons félins préférés sont : indépendants, autonomes, charismatiques, libres .... observateurs, calmes, pensifs voire penseurs, élégants, prudents .... câlins quand il en ont envie, rêveurs.... 

Agir_Penser_Chat_large

Stephane Garnier nous invite grâce à son livre à mieux vivre en tentant d'adopter la "zenitude" de nos chats, leur art d'être heureux à travers diverses astuces, de phrases "félines" ... devenir heureux comme un chat ... quel bien joli programme qu'il nous propose là ...

Et je ne peux que le rejoindre dans ses constatations ... 

J'ai toujours observé les chats qui me suivent depuis mon enfance .... et depuis septembre 2016, notre vie a été bousculée par notre petite Madame Peluche ... 

IMG_9235

 Photo personnelle Véro Blandin

Il faut dire qu'elle a su très vite prendre sa place, dans la maison mais surtout dans nos coeurs .... Plus que câline ! Ronrons et caresses ponctuent notre journée, jeux et ruses, amusements, bêtises aussi .... On ne pourrait imaginer notre vie sans elle ... depuis un mois et demi, Madame Peluche chasse, rêve dans les herbes folles, gambade, se prélasse, joue dehors en toute liberté ...Et nous rapporte quelques cadeaux dont elle a le secret ...  Mais n'a  jamais cessé d'être câline et affectueuse ... Cette chatte n'a peur de rien. Elle est très curieuse et sait se faire respecter quand un de ses congénères s'aventure dans sa propriété ... Elle est même téméraire quand elle ose provoquer les bovins étonnés qui tentent de la chasser ... et même les chiens du fermier n'ont qu'à bien se tenir ...enfin là tout de même je veille au grain ...

IMG_9341

 

Photo Personnelle Véro Blandin

Non vraiment je ne vais pas cesser de si tôt d'arrêter d'observer Madame Peluche et certainement "d'agir et de penser" comme elle et de plus en plus .... si seulement les humains étaient un peu plus "félins" ....

"Agir et penser comme un chat " de Stephane Garnier aux Editions de L'Opportun

Véronique Blandin

Posté par veromel58 à 20:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 avril 2017

Et si l'on laissait le pouvoir aux poètes ...."Sans la nommer" ..... "Lily"... "Camarade".... "Les loups"

vieille_rs

La vie, le monde seraient plus beaux non ?? 

Alors en ces temps moroses, je me tourne vers eux comme toujours ....

Véronique Blandin

Georges Moustaki ...

 

 

Pierre Perret ....

 Jeannot ...

 

Serge Reggiani

Posté par veromel58 à 10:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 avril 2017

"Lettres à un jeune poète" Rainer Maria Rilke

arainer

Je me passionne depuis peu, pour Les "Lettres à un jeune poète" de Rainer Maria Rilke ...

Je pense que son livre va me suivre très très longtemps ... Il a tout dit et tellement bien ...

Un jeune cadet de l'école de l'Empire Austro-Hongro, sollicite le poète, ce dernier lui répond 10 lettres. Dix lettres qui sont aujourd'hui considérées comme un "guide spirituel".

Je retiens aujourd'hui un extrait de la première réponse faite au jeune Franz Kappus, le 17 février 1903, un extrait un peu long mais tellement fort. J'ai souligné les moments qui me semblent les plus importants et qui m'interpellent le plus ....  : 

"Entrez en vous-même, cherchez le besoin qui vous fait écrire : examinez s’il pousse ses racines au plus profond de votre cœur. Confessez-vous à vous-même : mourriezvous s’il vous était défendu d’écrire ? Ceci surtout : demandez-vous à l’heure la plus silencieuse de votre nuit : « Suis-je vraiment contraint d’écrire ? » Creusez en vous-même vers la plus profonde réponse. Si cette réponse est affirmative, si vous pouvez faire front à une aussi grave question par un fort et simple : « Je dois », alors construisez votre vie selon cette nécessité. Votre vie, jusque dans son heure la plus indifférente, la plus vide, doit devenir signe et témoin d’une telle poussée. Alors, approchez de la nature. Essayez de dire, comme si vous étiez le premier homme, ce que vous voyez, ce que vous vivez, aimez, perdez. N’écrivez pas de poèmes d’amour. Évitez d’abord ces thèmes trop courants : ce sont les plus difficiles. Là où des traditions sûres, parfois brillantes, se présentent en nombre, le poète ne peut livrer son propre moi qu’en pleine maturité de sa force. Fuyez les grand sujets pour ceux que votre quotidien vous offre. Dites vos tristesses et vos désirs, les pensées qui vous viennent, votre foi en une beauté. Dites tout cela avec une sincérité intime, tranquille et humble. Utilisez pour vous exprimer les choses qui vous entourent, les images de vos songes, les objets de vos souvenirs. Si votre quotidien vous paraît pauvre, ne l’accusez pas. Accusez-vous vous-même de ne pas être assez poète pour appeler à vous ses richesses. Pour le créateur rien n’est pauvre, il n’est pas de lieux pauvres, indifférents. Même si vous étiez dans une prison, dont les murs étoufferaient tous les bruits du monde, ne vous resterait-il pas toujours votre enfance, cette précieuse, cette royale richesse, ce trésor des souvenirs ? Tournez là votre esprit. Tentez de remettre à flot de ce vaste passé les impressions coulées. Votre personnalité se fortifiera, votre solitude se peuplera et vous deviendra comme une demeure aux heures incertaines du jour, fermée aux bruits du dehors. Et si de ce retour en vous-même, de cette plongée dans votre propre monde, des vers vous viennent, alors vous ne songerez pas à demander si ces vers sont bons. Vous n’essaierez pas d’intéresser des revues à ces travaux, car vous en jouirez comme d’une possession naturelle, qui vous sera chère, comme l’un de vos modes de vie et d’expression. Une œuvre d’art est bonne quand elle est née d’une nécessité. C’est la nature de son origine qui la juge.......;"

 

 Une chose est sûre, c'est que désormais, je vais souvent évoquer Rainer Maria Rilke sur mon blog et me plonger dans son oeuvre de poète, de nouvelliste .... 

Véronique Blandin

Posté par veromel58 à 20:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 avril 2017

Ma seule réponse à cette mascarade .....

Comme en 2002, l'éternel recommencement ..... Désormais en France on ne vote pas pour des idéaux, pour des convictions profondes, on vote pour éviter le "moins pire" .... Et le moins pire n'est pas le mieux ...

Oui c'est une mascarade et elle ne me fait pas rire ...

Ma seule réponse  :

"Je n'ai pas désarmé, et je ne désarmerai pas, devant la montée de tout ce qui est vulgaire, grossier, raciste, tout ce qui rétrécit l'homme comme peau de chagrin. " JEAN FERAT

Véronique Blandin

Posté par veromel58 à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2017

Nous et les autres : des préjugés au racisme ....

nous_et_les_autres

C'est au Musée de l'Homme à Paris depuis le 31 mars 2017, que se tient l'exposition temporaire : Nous et les autres : des préjugés au racisme ... jusqu'au 8 janvier 2018 ! 

Présentation faite sur le site du Musée de l'Homme : 

http://www.museedelhomme.fr/fr/visitez/agenda/exposition/nous-autres-prejuges-racisme

"Avec la volonté d’apporter un éclairage scientifique sur les comportements racistes et les préjugés, le Musée de l’Homme réaffirme son identité, celle d’un lieu de débats, d’échanges et de transmission des savoirs.

Au croisement de l’anthropologie, de la biologie, de la sociologie et de l’histoire, l’exposition s’appuie sur des études menées par les chercheurs en sciences de l’Homme et de la société. Elle propose un parcours accessible à tous, qui s’attache à décrypter pourquoi et comment se mettent en place de tels phénomènes dans des sociétés, à un certain moment de leur histoire.

Dans une scénographie immersive originale qui place par exemple le visiteur au cœur d’une salle d’embarquement d’aéroport ou d’une terrasse de café, le public est invité à comprendre les mécanismes individuels et collectifs qui conduisent au rejet des "autres", et à prendre conscience des discriminations dans la société française aujourd’hui.

Avec "NOUS ET LES AUTRES – Des préjugés au racisme", le Musée de l’Homme donne des clés de compréhension à ses visiteurs et encourage leur réflexion personnelle pour déconstruire les préjugés qui persistent dans les consciences. "

toni_morisson

Cette citation de Toni Morisson m'a interpellée et je trouve qu'elle illustre très bien cette exposition : 

"Quand je me suis réveillée, je me suis rappelé que la liberté n'est jamais gratuite, il faut lutter pour l'obtenir, travailler pour l'obtenir, et s'assurer qu'on est capable d'en faire usage !"

 

Et oui, pourquoi on en arrive au racisme ? Une exposition qu'il ne faut pas rater, pas négliger ... surtout dans nos époques tourmentées !!!

 Un éclairage scientifique qui permet de comprendre et de se sentir concerné ..

Conférences, expériences, expositions .... et si un jour on finissait par s'accepter ... tel que l'on est au-delà des apparences ..... 

Véronique Blandin

 

Posté par veromel58 à 08:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 avril 2017

Demain à La Chapelle Saint-André (58) : les Coeurs Cabossés en dédicace ....

Je serai présente Dimanche 16 Avril 2017 à La Chappelle Saint-André !

Venez nombreux rencontrer les auteurs présents !

Merci à Alain Deneaux pour son aimable invitation !

Nous commençons dès 9 h jusqu'à 19 h!

Un joli dimanche de rencontres ! Seule ombre au tableau mes amis des Coeurs Cabossés ne seront pas avec moi pour cette fois ....

 

17952537_814274798735139_4794699332009472131_n

 

Véronique Blandin

Posté par veromel58 à 22:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 avril 2017

Dans ce désert trop grand....

acoeurinaccessible

Elle l'a toujours attendu

Toujours espéré,

Souvent rêvé ...

Elle l'a parfois aperçu,

A peine titillé,

Un peu frôlé,

Elle l'a juste entrevu,

Tout au plus observé,

A peine regardé,

Elle l'a si peu entendu,

Comme mélodie lointaine,

Quelques brèves notes distillées,

Mais il sera toujours chimère,

Inaccessible amour, 

A jamais évanoui dans ce désert trop grand ....

 Véronique Blandin

 

 

 

 

 

 

 

Posté par veromel58 à 18:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 mars 2017

Les Coeurs Cabossés en dédicace ....ils n'ont pas cessé de battre ....

image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_110051

Dès cette après-midi, à partir de 14 h à Lurcy-Lévis, je serai en dédicace avec mes amis Jean-Noël Leblance et Michel Chastaing lors de la 2éme rencontre littéraire ... 

Et nous serons aussi présent dimanche 26 mars toute la journée ....

 

Nous vous attendons nombreux .... Les Coeurs Cabossés n'ont pas cessé de battre .... 

 

2_me_salon_lit_de_lurcyl_vis_2017

Véronique Blandin

 

Posté par veromel58 à 11:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2017

Dominique Drouin à la Librairie de La Presse de Decize

dominique_drouin

C'est avec un grand plaisir que nous retrouverons Dominique Drouin pour une séance de dédicaces demain, samedi 25 mars 2017 à la Librairie de la Presse de Decize, dès 9 h 30 à 12 h.

 

Kathara

 

 

Venez nombreux découvrir l'auteur et ses livres. Venez partager ce moment de convivialité autour de son oeuvre !

Vous pouvez le découvrir sur son site internet dont voici le lien : 

http://scriptogram.free.fr/scripto0.htm

 

 

Bonne matinée autour de Dominique Drouin et de ses livres ... 

Véronique Blandin

 

 

Posté par veromel58 à 09:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 mars 2017

Ne retenir de lui ...

cle

Ne retenir :

Que ses mots,

Qu'il saupoudre doucement,

Comme nuage de plumes légères,

Comme virevoltant dans le désert ...

Que ses gestes suspendus,

Qu'il distille lentement,

A peine retenus,

Tout juste esquissés un matin de printemps,

Que ses rires,

Qui éclatent joyeux,

Comme bulles de savons irisées,

Comme tous ces soleils d'été,

Que sa voix,

Charmeuse, envoûtante,

Comme ces sirènes au loin,

Comme l'eau ruisselante sur les pavés,

Que ses yeux,

Son regard profond, 

Comme la nuit étoilée,

Comme l'océan si bleu, 

Ne rien oublier,

Ni sa peau, ni ses mains, ni ses rêves ...

Ne rien oublier,

Ne retenir que lui .... 

Véronique Blandin

 

 

Posté par veromel58 à 20:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 mars 2017

Le Prix Litter'halles et le salon de la nouvelle de Decize arrivent doucement avec le printemps ....

amoulivre

Les premiers jours du printemps pointent leur nez doucement ... Premières jonquilles, violettes .... les oiseaux batifollent gaiement .... 

Tout cela annonce la belle saison et nous rapproche un peu plus du salon de la nouvelle de Decize organisé par l'Association Lire sous les Halles ... avec son concours de nouvelles amateur, son prix Litter'halles .... Mais qui va bien pouvoir succéder à François Salmon lauréat 2016 avec son recueil "Rien n'est rouge" ? Pour le savoir rendez-vous le 21 mai 2017 à la salle des fêtes de Decize où plein de surprises vous attendent et tous les membres de Lire sous les Halles et ses bénévoles vous attendent aussi avec impatience ...  

Mais pour l'instant ils sont tous,dans  les préparatifs et surtout depuis juillet 2016, les comités de lecture ont lu les recueils sélectionnés pour ce prix ! Et je suis en mesure de vous parler, déjà  des 7 finalistes retenus pour la deuxième partie .... en attendant le résultat le 21 mai 2017, voilà les heureux auteurs et les recueils finalistes : 

Les maisons aussi ont leur jardin secret de Véronique Pingault (Editions Quadrature)

Au-delà des halos de Laurent Baritz (Antidata)

Dernier avis avant démolition de Fabien Maréchal (Antidata)

Vent du boulet de Sylvie Dubin (Paul et Mike)

Avec mes meilleurs sentiments de Jean-Noël Blanc (Le Réalgar)

Anicroches de Jacques Saussey (Mosesu)

L'effroyable beauté de vivre de Bertrand Rutz (Le Jasmin)

 

Les comités de lecture sont en plein travail de lecture et donc pour l'instant le suspens reste entier ! J'ai comme l'impression d'avoir déjà mon coup de coeur mais chut ..... 

Pour connaître le résultat, rencontrer les auteurs, les éditeurs, le lauréat de 2016 qui remettra le bois flotté -symbole de notre salon et du prix - , la remise des prix du concours de nouvelles etc venez nous retrouver à la salle des fêtes de Decize le dimanche 21 mai 2017 dès 10 h .... 

A bientôt pour le programme complet .... ça fait du bien le printemps .... 

Un petit tour sur le site de Lire sous les halles  :  http://liresousleshalles.eklablog.com/

Véronique Blandin

 

 

Posté par veromel58 à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2017

Elles ont tant fait ....

coeurs111

Je pense que c'est toute l'année que les femmes devraient être mises à l'honneur. 

Mais comme on a décrété que le 8 mars était leur journée .... 

Je voudrais simplement évoquer le nom de celles qui ont marqué l'humanité soit en écrivant, soit en se battant pour des causes importantes, soit en faisant avancer la science, soit en marquant l'histoire avec un grand H, en faisant changer les lois trop souvent imposées par une société d'hommes ...  : la liste qui suit est une liste de femmes qui comptent pour moi, qui comptent pour tous. Je les nomme ni dans l'ordre alphabétique, ni dans un ordre de préférence, pour moi elles sont toutes sur la même marche, la première ... 

 

Lucie Aubrac (Résistante pendant l'Occupation Allemande et contre le régime de Vichy Seconde Guerre Mondiale),
Marie Curie (Prix Nobel de Physique, et de Chimie, découvre le radium et le polonium, grands travaux sur la radioactivité),
Mère Thérésa (Prix Nobel de la Paix, action contre la pauvreté à Calcutta, créatrice des missionaires de la Charité),
Rosa Park (Figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux USA, lutte avec Martin Luther King),
Colette (Femme de lettres, 2éme femme élue membre de l'Académie Goncourt et puis présidente),
Louise Michel (Figure importante de la Commune de Paris)
Simone Veil (Ancienne magistrat, ministre de la Santé, célèbre pour avoir dépénalisé l'interruption volontaire de grossesse),
Jacqueline Sauvage (qui a osé se battre contre l'injustice après avoir tué son mari qui la violentait etc après 40 ans de mariage et de souffrances ... )
Simone de Beauvoir (Romancière, philosophe, a pris part dans les années 70 au mouvement de libération des femmes..)
Maria Callas (cantatrice grecque)
Françoise Dolto (Pédiatre et psychanalyste spécialiste des enfants ....),
Benoite Groult (Romancière, militante féministe)
Marguerite Yourcenar (Femme de lettres, première femme élue à l'Académie Française en 1980...),
Simone Ségouin (Nom de guerre "Nicole Minet" a rejoint et combattu avec les partisans de 1941 à 1944),
Jeanne Manford (Enseignante et militante pour la cause des homosexuels aux USA),

Anémonia ma petite bulgare,

Soeur Marthe ...

Ma maman ... 

Cette liste est loin d'être compléte ....

Et puis tout simplement écouter celui qui en parle si bien ....

Véronique Blandin

 

Posté par veromel58 à 16:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 février 2017

Et dehors l'océan ....

ad_chain_oc_an

Il l'a bercée de ses mots les plus doux,

De ses mots les plus fous ...

Elle l'a écouté sans jamais l'interrompre,

Posant sur lui son regard délicat, son regard de velours...

Et entre les murs, seuls témoins, silencieux,

Se laissant glisser apaisés, 

Ils se sont pris la main,

Il a frôlé sa joue,

Elle s'est nichée dans son cou,

Et dehors l'océan déchaîné,

Rythmait leur amour naissant....

Véronique Blandin 

 

 

 

 

 

Posté par veromel58 à 20:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 février 2017

Elle est là ...

asrrrttt

Il revient toujours au même endroit à chaque fois.
Se pose lourdement,
Son regard se perd dans les tourments de l'océan trop grand.
C'est ici qu'elle a déposé les armes.
Lui, il y sème ses larmes pour mieux la retrouver.
Les embruns salés s'attardent sur ses joues,
Un peu comme les baisers volés qu'elle lui donnait encore souriante.
Son image troublée s'efface sous les remous de la mer glacée. 
Il sent sur son front,
Ses mèches longues comme autant d'algues mourantes à ses pieds.
Les yeux fermés, fiévreux,
Il sent le vent facétieux jaspinant à lui faire tourner la tête.
De sa main tremblante,
Il jette dans les tourbillons émouvants,
Une rose pourpre comme les lèvres de sa belle endormie.
Et au loin dans l'horizon trop gris,
Résonne le chant enivrant, leitmotiv grisant,
D'une sirène envoûtante criant désespérément :

"Elle est là ..."

Véronique Blandin

Posté par veromel58 à 08:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 février 2017

"La dame du 6" : je suis tellement émue ... cette femme représente tellement pour moi ....

aliceherzsommer

Hier soir, très tard sur France 2, a été diffusé le film "La dame du 6" court métrage documentaire (Oscar 2014 du meilleur documentaire), réalisé par Malcom Clarck avec pour voix off, Patrick Bruel !  

Je suis bouleversée car il raconte l'histoire d'Alice Herz-Sommer, 109 ans, l'une des rescapées du camp de Terezine, antichambre d'Auschwitz ...

Et c'est incroyable son histoire est tellement similaire à l'histoire d'une de mes nouvelles. Une de mes nouvelles qui est dans mon recueil qui je l'espère sera bientôt publié .... 

Cette histoire écrite il y a longtemps, je l'ai retravaillée pour l'inclure dans mon recueil ! Et je tiens énormément à cette nouvelle ! 

C'est pour cette raison, que dès que France 2 a fait la bande annonce pour cette diffusion, mon sang n'a fait qu'un tour et je suis très émue encore maintenant .. 

 Alice Herz-Sommer est sa formidable histoire et cet amour pour la musique qui l'a sauvée tout comme mon héroïne, grâce à la musique et à Raphaël Schächter (personnage réel évoqué dans ma nouvelle)... 

Quand j'ai inventé cette nouvelle, je n'avais pas connaissance d'Alice Herz-Sommer ! Alors je me dis qu'il y a peut-être un signe, qu'il ne peut pas en être autrement que mon recueil sorte ...

Si vous avez manqué ce film il existe en dvd ... 

 Je voudrais avoir une grande pensée pour Alice Herz-Sommer qui est décédée à l'âge de 110 ans quelques jours après la sortie du film et le jour de mes 44 ans ... quelle femme formidable et d'une telle sagesse ... 

 

Véronique Blandin

Posté par veromel58 à 00:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]